Breaking News
Home / Santé / Assurance santé privée : NE DITES PAS QUE VOUS N’AVEZ PAS ETE PREVENUS !!!!

Assurance santé privée : NE DITES PAS QUE VOUS N’AVEZ PAS ETE PREVENUS !!!!

Durant la période tourmentée que nous avons vécue en raison de la Covid 19, durant laquelle le service de santé publique israélien a été plombé, mon mari, courtier en assurances depuis des années (www.assurancesisrael.com), et moi, qui assure son suivi administratif, avons été assaillis par les demandes de remboursements médicaux des israéliens qui ne consultent désormais des spécialistes pratiquement qu’en privé.

Paradoxalement, force est de constater que, décidément, les olim de France, contrairement aux olim de Suisse, de Belgique ou encore du Canada, ont beaucoup de mal à comprendre L’IMPORTANCE VITALE ici, en Israël, d’avoir une assurance santé privée et sa raison d’être…

Il ne s’agit en AUCUN CAS D’UNE MUTUELLE qui n’est là que pour compléter des remboursements, mais d’un véritable système de santé parallèlle, qui donne accès dans des temps records AUX MEILLEURS SPECIALISTES ET AUX MEILLEURS TRAITEMENTS.

En cas de pépin, personne n’a envie d’attendre pour pouvoir consulter un spécialiste ou se faire opérer…

Je me permets donc de rappeler ce que l’assurance privée ne couvre pas avant de détailler tout ce qu’elle offre :

  • Non, l’assurance santé privée ne rembourse pas les quelques shékels non pris en charge par la Koupath ‘Holim lors de l’achat de comprimés de Paracétamol par exemple.
  • Non, il n’est pas possible de souscrire à une assurance santé juste pour faire un examen que l’on ne parvient pas à obtenir dans le public et d’annuler l’assurance ensuite, parce qu’il y a 3 mois de carence.
  • Non, l’assurance santé privée ne couvre pas les semelles orthopédiques, appareils auditifs ou encore les appareils respiratoires PPC.
  • Non, l’assurance santé privée ne couvre pas l’optique, le dentaire ou la chirurgie esthétique.
  • Non, l’assurance santé privée ne prend pas en charge les séances chez un psychologue ni, à une exception près, les consultations chez un psychiatre.
  • Non, l’assurance santé privée ne prend pas en charge les pathologies déjà existantes.

Ceci étant dit, passons maintenant à l’essentiel, c’est-à-dire tout ce à quoi vous avez accès grâce à l’assurance santé privée.

  •  La possibilité de consulter le spécialiste de VOTRE CHOIX, sans être limité par les seuls spécialistes qui travaillent avec votre Koupath ‘Holim.
  •  Des rendez-vous en un temps record, que ce soit pour les examens en tous genres, ophtalmologiques, IRM, scanners, colioscopies, biopsies…
  • L’accès aux meilleurs chirurgiens du pays. Il faut savoir que sur les 5.000 chirurgiens qui exercent en Israël, seuls 2.300 exercent dans le service publique, toutes koupoth ‘holim confondues, mais les plus renommés n’exercent pratiquement que dans le privé.
  • L’accès aux dernières technologies qui, très souvent, permettent d’éviter des interventions invasives.
  • Des interventions chirurgicales dans des délais records, ici, en Israël.
  • La possibilité de se faire opérer à l’étranger.
  • L’accès à tous les traitements novateurs, et de facto les plus performants, mais non pris en charge par le Ministère de la Santé, notamment contre le diabète ou le cancer.
  • Les greffes. Sur ce dernier point, comme les dons d’organes sont peu nombreux en Israël, le pays ne fait pas partie de la banque mondiale des dons d’organes et du coup, SANS assurance privée, les greffes peuvent rarement être pratiquées.

En conclusion, N’ATTENDEZ PAS D’ETRE CONFRONTES AUX LIMITES DU SERVICE DE SANTE PUBLIQUE POUR COMPRENDRE, ENFIN, LA NECESSITE ABSOLUE POUR VOS ENFANTS ET VOUS-MEME DE DISPOSER D’UNE ASSURANCE DE SANTE PRIVEE.

Mais pour comprendre dans le détail l’aspect vital d’une assurance santé privée, je vous invite à nous contacter directement au : 054-3070916.

About Muriel Bitton

À voir aussi

Souscrire à une assurance santé privée, une obligation en Israël

Sur les plus de 9 millions d’habitants (toutes communautés confondues) que compte aujourd’hui l’Etat d’Israël, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *