Breaking News
Home / Divers / Assurances : faites TRES attention auprès de qui vous souscrivez vos polices d’assurances !

Assurances : faites TRES attention auprès de qui vous souscrivez vos polices d’assurances !

Tous les jours, des personnes m’appellent parce que du jour au lendemain, elles qui se croyaient protégées et à l’abri de tout impondérable parce que « bien » assurées découvrent subitement, suite à un évènement quelconque, que leurs polices d’assurances n’ont pas été faites comme il se doit… Du coup, elles se retrouvent dans un véritable parcours du combattant où le plus souvent, les conséquences financières, ou pire s’il s’agit d’une assurance santé, sont considérables.

Tout d’abord, il faut rappeler qu’il existe 9 grosses compagnies d’assurances en Israël, la plus importante étant MIGDAL suivie par CLAL et celles qui sont en queue de peloton étant Bitoua’h Yachir et AIG, et pour cause… Ces deux dernières travaillent en direct, c’est-à-dire avec des conseillers téléphoniques, sans courtiers, ce qui fait que leurs assurés n’ont personne d’attitrée à qui s’adresser ou vers qui se retourner en cas de pépin…

Face à un tel choix, tout courtier en assurances qui se respecte aura à cœur de pouvoir proposer à ses assurés les meilleures couvertures possibles existant sur le marché, quelle que soit la compagnie, en prenant soin d’ajouter toutes les clauses d’importance. Pour ce faire, il est donc nécessaire de pouvoir jongler avec les différentes polices proposées par chacune des plus grosses compagnies israéliennes.

Or, malheureusement, force est de constater que pour des raisons PECUNIERES, nombre de courtiers en assurances proposent des assurances auprès d’une seule compagnie au détriment de l’intérêt de leurs assurés… Le simple fait qu’un courtier propose quasi-systématiquement de s’assurer auprès d’une seule compagnie, doit déjà allumer une lanterne rouge dans votre esprit.

Par exemple, en matière d’assurance santé privée, comment peut-on se cantonner à ne proposer qu’une seule compagnie d’assurances alors que la diversité est telle que ce qui peut être, par exemple, la meilleure couverture santé pour les parents dans telle compagnie en raison des nombreux examens de dépistage, ne sera pas la meilleure pour leurs enfants qui eux, ont d’autres besoins, comme par exemple, des examens psycho-didactiques mieux pris en charge dans une autre, ou pour leurs filles en âge de se marier un meilleur remboursement des frais liés à certains examens de leurs futures grossesses ????

Pour notre part, lorsque des personnes souhaitent souscrire à une police santé, mon mari, dans les assurances depuis 25 ans, prend soin d’analyser minutieusement le profil de chacun des membres d’une même famille afin d’adapter au mieux la police ou LES polices qu’il va proposer.

Il faut savoir également que la concurrence entre les différentes compagnies est telle qu’il est important de bien étudier leurs atouts et leurs points faibles et savoir que leurs polices évoluent en permanence pour répondre au mieux aux lois du marché. Par exemple, toujours en matière de santé, une consultation privée auprès d’un spécialiste est remboursée à hauteur de 80 % du plafond mais avec, à ce jour, une différence de taille puisque chez AYALON par exemple ce plafond est élevé, 963 shékels, alors qu’il est de 750 shékels chez MIGDAL ou encore de 610 shékels chez HAREL… Mais plus important encore, chez MIGDAL et HAREL, l’assuré est obligé de choisir un chirurgien conventionné par leurs soins, alors que chez AYALON, il est possible de faire appel aux services du chirurgien que l’on choisit, ce qui est particulièrement important pour les francophones dans la mesure où de nombreux spécialistes récemment immigrés n’ont pas encore d’accord avec ces compagnies.

En revanche, MIGDAL est la seule compagnie à accepter des nouveaux assurés âgés de plus de 70 ans pour l’assurance santé, de même qu’HAREL est la seule compagnie à régler une assurance-décès au-delà de 75 ans et ce,  jusqu’à 85 ans, certes avec une diminution de 50 % du montant souscrit.

Dans le domaine des assurances retraite, là encore, il est primordial de s’assurer auprès d’un courtier professionnel pour l’ouverture du compte de manière à être certain que TOUTES les clauses visant à protéger le souscripteur, comme la nature du contrat lui-même (Bitoua’h Ménahalim ou Kéren Pensia), les délais de prise en charge en cas d’Incapacité Temporaire de Travail, ou qu’à D. ne plaise, les sommes versées aux ayant-droits en cas de décès du salarié, sont bien précisées. Je vous invite d’ailleurs à relire l’un de mes précédents articles (https://assurancesisrael.com/2017/12/10/keren-pensia-ou-bitouah-menahalim/) à ce sujet. Ce sont précisément ces clauses, très souvent méconnues et mal maîtrisées par certains courtiers, qui vont faire toute la différence le moment venu…

Enfin, concernant les assurances habitation, combien de fois, je suis ahurie lorsque j’entends de la part des personnes qui me contactent pour me demander un devis, qu’aucun expert n’est passé sur les lieux de leur maison ou appartement qu’ils habitent déjà depuis plusieurs années, alors que la valeur de leur mobilier est supérieure à 100.000 shékels, ce qui rend automatiquement leur police caduque ? Pire encore, combien de courtiers prennent soin d’assurer ce que l’on appelle « la valeur du terrain » pour le cas, comme ceci s’est produit lors des 1.700 (!!!) incendies criminels allumés en l’espace de 5 jours dans la région de Haïfa en 2016, où l’immeuble tout entier est détruit ? Combien de personnes se sont alors retrouvées complètement démunies parce qu’elles n’étaient pas assurées pour cette fameuse « valeur du terrain » ???

Les assurances en Israël ont une importance bien plus accrue qu’en France parce qu’elles pallient aux déficiences du système de santé publique et à celles de la couverture sociale israélienne. Une personne en arrêt maladie de longue durée peut très vite sombrer dans la pauvreté si elle ne bénéficie pas d’assurances bien ficelées, de même qu’une famille peut basculer dans la misère si l’un des siens a besoin pour sa santé de soins qui ne sont pas pris en charge par le Ministère de la Santé et qu’elle ne dispose pas d’une assurance santé privée.

Sans compter qu’en Israël, il est d’usage de placer ou d’économiser son argent auprès des compagnies d’assurances dont les commissions sont bien inférieures à celles des banques et les taux de rendement nettement supérieurs.

C’est pourquoi, être courtier en assurances en Israël, est un métier qui requiert, plus que d’autres encore, une honnêteté, un sérieux et un professionnalisme avérés, et qui ont fait leurs propres preuves au fil des années.

Face à tous ces paramètres, faites donc très attention de ne pas souscrire de police d’assurances auprès de simples commerciaux qui eux n’ont aucune responsabilité financière à votre égard puisqu’ils ne sont pas titulaires d’une licence délivrée par le Ministère des Finances et qui peuvent, du jour au lendemain s’évaporer puisqu’ils ne font que vendre que pour le compte de leur employeur ou de leur associé et ne sont en aucun cas responsables en cas de litige.

Avant même de souscrire à une quelconque assurance, prenez donc soin de vous assurer DIRECTEMENT auprès d’un courtier reconnu pour son sérieux.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à me contacter directement au 054-3070916.

About Muriel Bitton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *